Montparnasse - Miromesnil, captivé par de grands yeux noirs.

Ce matin vers 11h j’empruntais la ligne 13 direction StDenis, et m’asseyais sur un strapontin dans l’un des derniers wagons de la rame, du côté du quai. Je transportais une sacoche d’ordinateur, j’étais vetu majoritairement de noir. Je sortis mes écouteurs au fil rouge, et mis la zik a fond comme a mon habitude. A l’instar de nombreuse personnes, je voyage dans une bulle musicale qui me protège des violences quotidiennes de la vie citadine; de la pauvreté, de la crasse, de ma propre solitude et de l’indifférence générale, dont je suis moi-même un véhicule. Toi tu te trouvais face à moi, dans un carré de sièges. Je n’oserai te décrire car je ne veux pas écorcher ton image, je dirai seulement que tu écarquillais de grands yeux noirs vers l’arrière du métro, comme pour voir par delà le métal et le béton, perdue dans tes pensées. Moi aussi j’étais perdu, car j’aurai voulu me lever et venir vers toi. Pour quoi faire ? Qui es tu ? Je ne le saurai jamais. Il n’y a aucune chance que ce message te parvienne, et pourtant cette bouteille a la mer est lancée. Nos regard se sont croisés un instant, je t ai souri, tu as détourné les yeux. Je ne sais pas si cela avait une signification, et de toute façon j’étais incapable de faire mieux dans ces circonstances ; ce n’est pas de la lâcheté, simplement lorsque je me vois me lever pour venir te voir, il me semble marcher dans les pas de tous les relous notoires qui t’auront saoulé quand tu voulais juste être tranquille. Après tout, un regard et un sourire c’est peut être le mieux. Tu es descendue a Miromesnil sans te retourner. Chère inconnue tu étais belle, et s’il est peu probable que l’on se recroise jamais, je ne peux qu’espérer que tu soit aussi une belle personne . Je te souhaite de loin un agréable voyage sur les rails de l’existence, puissent tes grands yeux noirs continuer à sonder les ténèbres avec une pareille intensité.

    Détails

  • Métro13à Miromesnil.
  • Une rencontre faite le 14 février 2017.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mardi 14 février.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.