Commissaire au Comptes - Trois jours parmis nous

On ne s’est pas vraiment croisé dans le métro, mais il s’agit bien de Saint-Lazare. Vous êtes Commissaire aux Comptes, je suis Responsable Services Généraux et vous venez de passer trois jours au sein de notre entreprise.

Vous occupiez le bureau de la Comptabilité, votre place vous laissant apparaitre depuis la porte ouverte. Je passais récupérer de temps en temps une impression vous demandant à chaque fois, à vous comme à votre collègue, si tout se passait comme vous le souhaitiez et de ne pas hésiter s’il vous manquez quelque chose. Et puis, je suis venu passer quelques instants parmi vous en ce dernier jour, vous demandant si vous étiez en permanence chez vos clients, ou s’il vous arrivez d’être au sein de vos bureaux.

Je ne sais si votre coeur est prit, toutefois vous avez tapez en plein dans le mien. Je vous trouve d’une beauté vertueuse, calme et équilibrée, certain que votre personne en est tout aussi belle, si ce n’est plus encore. Votre regard, vos yeux, votre sourire m’enivrent encore, et je n’ai de cesse de me les remémorer. J’aurais souhaité trouver le courage de vous dire cela mon regard dans le votre, or je ne suis pas d’une grande aisance pour ce genre d’approche, d’autant plus s’il me faut surpasser la présence de votre collègue. J’ai pourtant pensé que vous partagiez le sentiment qui m’habite, je n’en saurais peut-être rien, jusqu’à, je l’espère, votre prochaine venue, et si tel en veut le destin, que je trouve la force de me rapprocher de vous.

Avec l’espoir, aussi infime soit-il, que vous lisiez ces lignes et que vous vous reconnaissiez, il vous suffirez de me donner le nom de l’entreprise afin de me confirmer qu’il s’agit bien de vous.

    Détails

  • Métro14à Saint-Lazare.
  • Une rencontre faite le 22 février 2017.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mercredi 22 février.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.