Portrait #11

Un harmonieux mélange entre l’homme et le garçon.

La trentaine, la joue rebondie, le cheveux chatain solidement fixé, les chaussettes assorties. La posture est assurée, l’épaule musclée. L’œil est malin, les sens en éveil. A travers les mailles serrées de ton pull au point mousse ton esprit s’évapore et on peut lire sur ton visage les histoires que tu te racontes. Tu pioches et tu compiles, tu colles et tu combines, des visages, des prénoms, des saveurs et des bruits. Dans ton sac à dos on trouve aussi bien des dossiers de travail qu’une pomme de pain et un bout de fil de fer. Tu souris. Un tout petit peu. Juste assez pour qu’on ai envie d’y répondre, pas trop pour que tu nous énerves. Les gens trop heureux dans le métro nous agacent, on les croirait échappés des publicités tout autours. Ce ne sont pas les sites de paris sportifs et les applis de livraison de paniers bios qui te donnent cet air paisible. Tu viens de te construire une petite pergola pour passer le voyage à l’ombre et tu voudrais bien partager la vue avec ta voisine de banquette. Tu ne tarderas pas à le faire. Tu es sympathique. Un tout petit peu. Juste assez pour qu’on baisse la garde, pas trop pour qu’on s’en méfie. Quand tu parles tout s’anime, du bout des doigts au coin des yeux. L’échange fut de courte durée mais tu as gagné un chaleureux “bonne journée” pour commencer ta semaine. Tu as manqué ton arrêt le temps de refaire ton lacet bleu mais cela te permettra de faire un détour par la rue des Archives et l’idée te plait bien. Je ris jaune, attends.

    Détails

  • Métro11à Hôtel de Ville.
  • Une rencontre faite le 27 février 2017.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le samedi 4 mars.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.