Adieu p’tite âme…

Adieu p’tite âme,

J’aurai cru en nous, j’aurai cru en toi,

J’ai longtemps été aveuglé par ta fraicheur, par ta beauté,

Toute cette force qui animait nos discussion,

Adieu p’tite âme,

Le temps faisant son œuvre, j’ai sondé ton âme,

Appris à te connaître, tes failles et tes faiblesses,

Je pense avoir toujours été là pour toi,

Ces moments du quotidien où tu te plaignais de tout,

Les moments où tu franchissais des étapes essentielles de ta vie,

Et ceux ou tu avais besoin que je me précipites,

Chez toi, chez moi, pour te prendre dans mes bras et consoler tes lourds sanglots d’âme blessée,

Adieu p’tite âme,

Tu as fait ton choix,

Donner priorité à ton pôle sud,

Mentir pour cacher tes histoires intimes,

Tu es forte et indépendante m’as tu si souvent dit,

Tellement forte que tu n’auras même pas tenté de rattraper,

Celui dont tu disais qu’il était comme un frère,

Rentré dans ton cercle très privé,

Oubliant que s’il est un trésor dans la vie,

Ce sont les trop peu nombreux vrais amis,

Ceux qui retourneraient le monde pour venir te consoler,

Ceux qui prendraient la route à minuit, pour venir te rassurer….

Bon voyage à toi,

En espérant qu’un jour,

Tu comprendras que la plus grande force,

Est de savoir voir ce qui est essentiel dans la vie,

Qu’un être esseulé n’arrive jamais à rien d’autre qu’à la solitude de l’âme….

Adieu p’tite âme….

C’est fou ce que l’annonce du 18 mai 2016 (http://paris.croisedanslemetro.com/annonce/22540/) était annonciatrice de ce que deviendrai notre relation, même si à l’époque je ne pensais pas à cette manière de s’envoler… :(

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.