Non je ne t’ai pas suivie.

Après une soirée bien triste je suis monté ce mardi 15 mars vers 23h dans la 6 à Glacière avec un ami. A Denfert-Rochereau il descend et je me retrouve alors seul avec mes pensées…

Je me colle à la porte opposée à la sortie et je croise les bras, essayant de me perdre dans ma musique, mais en tournant le regard vers ma droite, assise à côté de moi, je t’ai vu me jeter un bref regard et surtout me sourire. Ce tout petit instant a brisé mon cœur. A Montparnasse, je me lève pour aller prendre la 13, tu te lève également, et tu files à une vitesse folle, presque tu cours. Au fur et à mesure que l’on avance les possibilités se réduisent: tu as laissé derrière toi les sorties, la 4 est fermées, et tu as snobé la 12 pour descendre sur le quai…de la 13.

Un train est en gare. Sa direction ? Saint Denis. Ma direction. J’aurais pu monter dans n’importe quel wagon, m’asseoir à n’importe quelle place, mais non je me suis assis à une place d’écart de toi. Je voulais un autre sourire.

J’ai eu ma chance, clairement j’aurais pu t’adresser la parole, te faire un signe, mais je suis trop timide et ne l’ai pas fait. Je n’ai pas pu m’en empêcher, du coin de l’œil je t’ai observée. Je me demandais pourquoi tes chaussures étaient si usées, et je remarquais à quel point ton blouson en cuir t’allais bien, malheureusement c’est tout ce que ma timidité m’autorisait à faire.

Puis notre train c’est complètement éteint à une gare quelconque, et dans cette situation surprenante j’ai eu le malheur de te regarder, tu m’as à nouveau souris.

Les stations se succédaient et les chances que tu descende à la même station que moi augmentaient: 1 sur 8, 1 sur 7, 1 sur 6… Mais je connais ma chance, j’aurais mieux fait de tuer l’espoir dans l’œuf. Tu es descendue à la Fourche, aussi rapide qu’à Montparnasse. Le metro c’est fermé. Il est reparti. Mais avant de retourner à ma tristesse j’ai scruté le quai jusqu’à ce qu’enfin je te vois, et ô surprise tu m’as regardé, tu m’as une dernière fois souris. Le metro c’est enfoncé dans le tunnel.

Je suis rentré chez moi près de Mairie de Saint Ouen, et je me suis précipité pour chercher sur google “spotted Paris metro”. Mais je connais ma chance, je n’ai aucun espoir de te retrouver un jour. J’avais besoin d’essayer.

    Détails

  • Métro13à La Fourche.
  • Une rencontre faite le 15 mars 2017.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mercredi 15 mars.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.