Station Rue de la Pompe, dernier wagon

Station Rue de la Pompe, dernier wagon,

Je peste contre mon retard qui m’obligera,

À prendre cette rame bondée jusqu’à Nation.

Distrait par mon téléphone je ne te remarque pas,

Du coin de l’œil, enfin, je saisis ton attention,

Petite blonde, veste en cuir, je me tourne. Patatra !

Plongée directe dans tes yeux bleus, pris dans le tourbillon.

Tu descendras à Franklin Roosevelt, je reste figé là,

Te regardant t’éloigner avec mes illusions,

Très grand brun manteau gris, mardi prochain t’attendra,

Si par chance à la même heure, tu repasses à cette station…

    Détails

  • Métro9à Rue de la Pompe.
  • Une rencontre faite le 21 mars 2017.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mardi 21 mars.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.