4 stations et 1 rencontre

Faire un bout de chemin ensemble fut très agréable, d’autant que le chemin d’un contrôleur n’a rien de passionnant.

J’étais accompagné de mes collègues et vous d’une amie, et dès que je vous ai vu je suis tombé sous le charme, jean serré, lunette de soleil dans les cheveux, mais pas facile de vous aborder, non parce que vous étiez plongée dans votre portable mais de part ma situation.

J’étais exceptionnellement content de devoir verbaliser quelqu’un à côté, car ça m’a permis de rester près de vous, et une fois disponible j’ai même pu vous admirer pendant quelques stations, ma collègue n’ayant pas fini.

J’ai décidé de me lancer après avoir croisé votre regard, “elles sont belle vos baskets” (toute noire brillant avec un zip doré) et à ma grande surprise vous m’observiez déjà “vous avez des petits cœurs écrit sur votre porte clé” vous m’avez dit, la conversation était engagée.

Inutile de tout décrire ici car je pense que vous vous reconnaîtrez, en tout cas merci pour cet échange, ces sourires et même ce signe d’au revoir quand je suis descendu à Gare de Lyon à 18:04 et surtout merci d’avoir été sage car je n’aurais pas aimé continuer mon trajet sans vous le cas contraire.

En espérant que vous êtes bien rentré sur Auber, je reste dans l’attente de vous revoir, chère demoiselle.

    Détails

  • RERaà Vincennes.
  • Une rencontre faite le 3 avril 2017.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le lundi 3 avril.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.