Un éblouissement, un regret et une petite espérance

Je vous ai timidement observée durant une partie du trajet, pendant que vous lisiez un livre de Houellebecq. Mais vous étiez un peu trop loin de moi pour que j’en puisse voir le titre…

Et mes pensées étaient trop chamboulées, trop émerveillées aussi, pour que je puisse noter quoi que ce soit d’autre…

Il n’est d’ailleurs plus grand chose dont je me souvienne…

Si ce n’est nos deux regards échangés juste avant que je descende à la station Boucicaut, aux environs de 21h45, le vendredi 14 avril…

Si ce n’est les sursauts de mon âme en ces instants où nos yeux se sont croisés…

Si ce n’est cet immense regret de n’avoir pas osé remonter dans la rame dont je venais de descendre pour oser vous parler…

Si ce n’est ce tout petit morceau d’espérance qu’il me reste en découvrant ce site, en lui confiant mes émotions ressenties et ma tristesse d’être resté tellement immobile…

    Détails

  • Métro8à Boucicaut.
  • Une rencontre faite le 14 avril 2017.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le samedi 15 avril.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.