Intimidé par ton joli sourire…

Bonsoir belle inconnue,

Je n’ai pas eu le courage de te parler dans le métro, malgré toutes tes tentatives pour m’inciter à le faire, alors maintenant que je suis seul et rempli de remords je me dois de t’écrire ce petit message… peut-être viendras-tu le lire…? Si par bonheur tu le lisais, s’il te plaît contacte-moi. Je te promets de faire un effort la prochaine fois pour maîtriser, sinon vaincre, ma timidité.

Je suis trop timide, vraiment trop timide, surtout quand il y a une émotion sincère en jeux, et je dois reconnaître que ton joli sourire m’a totalement déstabilisé.

Je suis monté dans la rame du métro ligne 2 à Villiers, vers 21h30, tu m’as souri, mon coeur s’est emballé et je me suis assis à côté de toi. Tu m’a dit “bonjour”, j’ai répondu par un “b..b…bonsoir” timide. Puis nous nous sommes regardés et souris. Nous avons écouté un couple chanter Quizas… nous sommes arrivés à la station Charles de Gaulle-Etoile où j’ai réalisé avec joie que tu y descendais comme moi.

Tu as laissé tomber ton crayon…je l’ai ramassé et te l’ai donné. Dans le couloir, tu as engagé la conversation en me demandant si j’avais aimé la musique… Toujours sidéré par ton sourire, je t’ai répondu simplement que oui, même si je préférais la version de Césaria Evora.

Puis, nous avons monté les escaliers et là j’ai enfin (!) osé te poser une unique question : “Vous allez où” ?

Tu allais prendre le RER A, moi la ligne 1 vers La Défense…. et là, je n’ai pas osé te demander ton prénom, ni ton numéro, ni même si nous pouvions faire connaissance… Je suis parti sans me retourner, plein de regrets et triste d’avoir laissé passer cette chance unique de faire ta connaissance…

Ces moments sont si rares… J’ai l’impression d’avoir gâché la plus belle occasion qui m’ait été offerte depuis des années, l’opportunité d’une magnifique rencontre…

Reverrai-je un jour ton sourire…?

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.