Regards fuyants et pure beauté

Nous avons partagé le même trajet entre hôtel de ville et Pyrénées. Nous étions à quelques “carrés” l’un de l’autre, mais pourtant échangions quelques regards furtifs. J’aurais aimé avoir la chance, le temps, et le plaisir de venir vous voir, vous rencontrer. Je ne saurai dire si c’était votre cas également, mais je peux assurément dire que vous aussi vous m’avez chercher deux dernières fois regard, le métro repartant, trop rapidement.

Vous étiez brune, les yeux marrons avec un t-shirt blanc Dickies. Si vous voyez ce message, n’hésitez pas.

    Détails

  • Métro11à Hôtel de Ville.
  • Une rencontre faite le 8 mai 2017.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le lundi 8 mai.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.