Nos amours mortes

Que le métro est triste quand on ne s’aime plus,

Déambulerons-nous encore dans les rues de Paris ?

De quai en quai, de rame en rame jamais je n’oublierai…..

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.