Tes yeux souriaient encore…

Tes cheveux s’envolaient au gré du vent qui s’engouffrait dans la rame. Ton regard se posant furtivement sur moi m’a séduit.

Je t’ai quitté à Passy, non sans un sourire. Tes yeux souriaient encore lorsque ton métro s’est éloigné.

Cet homme brun en costume noir et chemise blanche rêve de te revoir.

    Détails

  • Métro6à Passy.
  • Une rencontre faite le 24 septembre 2013.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mardi 24 septembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.