C’est atroce.

Tiens il est mignon, lui.

Pourvu qu’elle me remarque, mais pourquoi elle ne fait que regarder son telephone , allez lève la tête !

Pardon, s’il vous plait,c’est pas la peine de pousser madame,

Laissez descendre avant de vouloir monter quand même.

On est tous ici pour un regard croisé, perdu. Pour une silhouette,ce parfum qui se dégage d’une écharpe rabbatue rapidement être si proche du grain de peau , d’une nuque, un regard.

toujours à courir après le bus, train à l’approche, volare cantare ,merci et bon voyage mesdames messieurs.

J’ai souvent pensé a dire quelque chose, après un regard soutenu, mais cette peur…

Pour qui va t’il me prendre, non, les filles bien ne font pas ca, oh ca va, c’est bon, vas y .

Mais je descend toujours , regarder mes chaussures. C’est une tête bien basse pour tant de fierté.

C’est atroce, le mal que l’on se fait.

    Détails

  • Métro7à Pont Marie.
  • Une rencontre faite le 10 février 2014.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le lundi 10 février.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.