Au bout du quai

Toi qui lisais un livre en alllemand, tu me paraissait avoir 20 ans.

Tu était assis seul au bout du quai,

Dès que j’ai vu tes beaux yeux, je me suis mis sur le siège d’à côté.

On a attendu là, pas un mot, pas un regard, mais j’ai tout de suite eu le coup de foudre.

Hasard ou pas, nous nous sommes retrouvés presque a côté dans le wagon, et tu es parti seul avec ta valise dans la gare bondée de Saint-Lazare. En espérant que tu me lises,

Un jeune, sûrement trop jeune, de 15 ans.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.