Coup de coeur dans le RER

Je suis montée à porte Maillot dans le train de 17h47 tu étais déjà là, je suis la jeune femme aux cheveux châtains et aux yeux verts, en tenue d’équitation assise deux rangées plus loin, en face de toi. Tu es un beau black, bel apollon, tu portais un pantalon beige, des chaussures noirs, une veste noir à capuche, écouteurs aux oreilles.

Nous nous sommes échangés plusieurs regards au cours du trajet, mais trop timide pour t’aborder, j’espérais que tu le ferais. Nous sommes descendus au même arrêt à Gennevilliers. Je t’ai aperçu plusieurs fois derrière moi, puis tu as disparu. Je ne te fuyais pas, j’étais juste trop en retard pour ma leçon d’équitation. Hâte de te revoir.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.