Un regard appuyé, et un autre à travers la fenêtre.

Il était 16h, ou 16h10. Le métro s’arrête à Concorde. Je regarde sans les voir les gens sur le quai. Puis mon regard en croise un autre. Je ne sais pas trop pourquoi mais je me dis que j’en aurai peut être un deuxième. Alors je te suis des yeux et tandis que les portes vont se refermer, je te vois te baisser et glisser les yeux vers moi, et on échange un regard à nouveau. Prise en flag ! Je te vois me sourire, je souris aussi. Si j’avais eu du cran, je serai sortie en courant mais quand j’en ai trouvé le courage, le métro était reparti.

Peut être qu’on ne se recroisera jamais, tu ne verras,même sans,doute pas cette annonce, mais cette rencontre furtive a rendu ma fin d’après midi beaucoup plus jolie. Alors, merci !

    Détails

  • Métro1à Concorde.
  • Une rencontre faite le 4 juillet 2014.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le vendredi 4 juillet.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.