La muse de la ligne 13

Nous avons plongé les yeux dans le regard de l’autre par intermittence pendant de trop courtes stations. Nous étions assis sur les banquettes en fond de train. Tu etais chatain, coiffée d’uen queue de cheval, menue, le regard (j’hésite noisette ou vert) de reine. Je m’en suis voulu de ne pas t’avoir suivi lorsque tu es descendu à Garibaldi. Peut-être n’est-ce pas trop tard ?

    Détails

  • Métro13à Garibaldi.
  • Une rencontre faite le 23 juillet 2014.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mercredi 23 juillet.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.