Les aimants du métro

Tu sortais du métro quand j’y rentrais et nos regards se sont croisés. Tu était grand svelte avec les cheveux noirs, les yeux foncés. tu avais un regard très doux qui m’a subjuguée. Quand les portes se sont refermées nos regards déçus se sont à nouveau croisés tels des aimants. J’étais en robe blanche, rouge à lèvre, cheveux bruns détachés, peau mate et crustacés.

    Détails

  • Métro3à République.
  • Une rencontre faite le 5 août 2014.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le mardi 5 août.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.