A ma belle brune féline

On s’est touché les mains et nos regards se sont croisés avec tes yeux pétillants et puis fuis durant ce doux moment, féline tu m’as échappé un instant et au gré de la foule on s’est retrouvé les doigts presque entrelacés puis quitté aux Sablons je crois, toi dans ta fourrure fauve j’aurais aimé t’amadouer pour te soutirer un joli sourire ou mieux un fou rire, tant pis; ce sera pour une prochaine fois que j’attends avec une impatience de roi.

Ton brun en écharpe, un brin fou de toi

    Détails

  • Métro1à Concorde.
  • Une rencontre faite le 21 novembre 2014.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le lundi 24 novembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.