Pour une fille merveilleuse

Je ne cesse de penser à vous. Je ne sais ni quand ni comment vais-je vous aborder, mais je le ferai, vous êtes si formidable. J’aimerais tant vous connaître.

Moi châtain avec mon air mélancolique, toi brune à lunettes aux yeux clairs.

    Détails

  • RERdà Malesherbes.
  • Une rencontre faite le 24 mai 2015.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le dimanche 24 mai.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.