La belle Nina

J’etais assis à côté de vous sur un strapontin de Crimée a Gare de l’Est. Je vous ai trouvé fort belle et n’ai pu résister à la tentation de jeter un regard sur un courrier que vous lisiez. Vous vous appelez Nina. J’aurais aimé vous parler mais je ne me sentais pas des plus à l’aise en costume dans cette chaleur suffocante. Je ne désespère pas de recroiser votre route.

    Détails

  • Métro7à Crimée.
  • Une rencontre faite le 5 juin 2015.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le vendredi 5 juin.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.