J’étais assise, vous étiez debout…

J’étais assise, vous étiez debout, vous me regardiez, vous m’avez souri, je vous ai souri en retour. Vous avez continué à me regarder, j’avais envie de faire de même sans oser. Avant de descendre à place de Clichy, je vous ai regardé une dernière fois et vous m’avez encore une fois réservé ce beau sourire qui m’a fait sourire pendant de longue minute après notre séparation.

J’avais du rouge à lèvre, mes cheveux frisés détachés et un blouson en cuir, vous étiez en doudoune bleu, en jean et en chaussure de ville et j’espère que ces quelques détails ajoutés à la description mal écrite de notre rencontre suffiront à nous revoir!

    Détails

  • Métro2à Victor Hugo.
  • Une rencontre faite le 30 septembre 2015.
  • Rédigé par une courtisane pour un chevalier.
  • Publié le jeudi 1 octobre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.