Tu étais là

Tu étais là ma sublime brune mercredi vers 17h de retour, belle à tomber, sublime, classe, divine. Tes talons aiguilles claquetant sur le quai de cergy, ta jupe dévoilant tes jambes toujours sublimes, un haut blanc un manteau noir ou bleu foncé, un sac de marque tu étais magnifique. Un ange! Tout le monde te regardais.Toujours si mystérieuse, avec ce regard qui semble parler pour toi, mélange de force, de fragilité, de mystère et de tristesse, toujours avec tes écouteurs un livre à la main (de paolo coelho) regardant au loin sur le quai, tu semblais chercher quelqu’un tu semblais perdue dans tes pensées. Je n’ose pas t’aborder je ne le ferai pas tu es bien trop belle et intimidante mais depuis quelques mois je me demande ce que tu fais sur ce quai souvent le mercredi en fin d’après-midi en tout cas merci de me faire tellement rêver…

    Détails

  • RERaà Cergy — Préfecture.
  • Une rencontre faite le 3 novembre 2015.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le dimanche 8 novembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.