Chignon cherche bonnet

Je n’avais rien à penser ce vendredi midi dans le RER, j’avais l’air un peu dans le vague. Et puis j’ai vu un bel oeil, dans un beau visage. Ce jour-là, moi je ne me trouvais pas belle du tout, vraiment pas digne d’intérêt, alors je n’ai pas du tout eu l’impression que tu me regardais. Et puis j’ai croisé encore ton regard et j’ai bien aimé te regarder en retour. C’est dommage, le RER est arrivé trop vite à Gare du Nord. Tu t’es levé, j’ai vu que tu étais grand, que tu portais un t-shirt et un bonnet. J’ai eu le très grand désir de te regarder, encore. Mais je t’ai perdu de vue sur le quai, il y avait beaucoup de monde. A l’étage supérieur, je me suis trompée de direction en cherchant la plateforme du train que je devais prendre, j’ai fait un petit demi-tour et là, je t’ai croisé. A ma grande surprise, tu me regardais encore et comme cela m’a fait plaisir, j’en ai perdu tous mes moyens. J’ai failli rentrer dans un monsieur qui passait entre nous. Et puis comme je suis une grande timide, j’ai poursuivi ma route à grands regrets. J’avais mes cheveux, blonds, coiffés en chignon, une veste noire, une jupe grise, une paire de bottines et un sac marron clair. J’aurais dû te rentrer dedans, et te proposer de boire un café, pour m’excuser. Je n’ai jamais trouvé un RER aussi sexy.

    Détails

  • RERbà Gare du Nord.
  • Une rencontre faite le 6 novembre 2015.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le lundi 9 novembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.