Rambouillet 8h31 ; Fille à valise beige

La première fois que nous nous sommes croisés, c’était en septembre. Septembre 2015. Sur le quai, attendant le semi-direct de 8h31 direction Paris-Montparnasse. Nous montions tous deux dans la première voiture.

Moi brune, avec une valise beige ornée de petits dessins. Toi blond, veste marron, une écharpe beige et grise (si mes souvenirs sont exacts) nouée autour du cou. Tu portais aussi quelques bracelets, un peu bohèmes. Tu lisais souvent, sur une tablette me semble t-il.

Les jours suivants, nous nous sommes revus. Même heure. Même quai. Même train. Même voiture…

Direction Paris-Montparnasse. 8h31. En tête.

Moi, toujours avec ma valise beige.

Une fois dans la voiture, tu te tenais souvent dos à l’une des portes, celle donnant sur le quai de Versailles-Chantier. Il t’est même arrivé de descendre pour laisser passer les gens, avant de remonter.

Nous nous regardions souvent. Et nous avons commencé à nous sourire. De temps en temps.

Une fois je suis arrivée sur le quai. Tu as tourné la tête et tu m’as souri. J’ai fait de même. Puis tu as immédiatement détourné le regard.

Un jour, tu as disparu. Je ne t’ai plus revu. Aujourd’hui, je regrette amèrement de ne pas t’avoir abordé. Les mois passent, et tu ne réapparais pas. Alors je jette une bouteille à la mer, en espérant qu’elle te parviendra…

    Détails

  • Transiliennà Rambouillet.
  • Une rencontre faite le 8 septembre 2015.
  • Rédigé par une princesse pour un prince.
  • Publié le mardi 19 janvier.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.