Jeune homme fatigué descendu à Ecole Vétérinaire - Tome 2

Le précédent message s’appelait “Jeune homme fatigué descendu à Ecole Vétérinaire”. Deux semaines que j’ai publié mon 1er message, et toujours pas de nouvelles de toi. On a échangé plusieurs regards dans le train, mais difficile de savoir si tu me regardais parce-que je te regardais, ou parce-que je te plaisais aussi un tant soit peu. A un moment tu m’as fixée plusieurs secondes, d’un regard appuyé, mais je n’ai pas su déchiffrer ce regard.

Deux semaines que, lorsque je peux le faire, je descends à Ecole Vétérinaire dans l’espoir de te recroiser. Je t’attends à l’extérieur, en haut des marches. Je t’ai revu une fois seulement, je t’ai emboîté le pas, je voulais t’aborder et te proposer qu’on se revoit. Tu marchais vite, il y avait du monde, je t’ai perdu de vue… Depuis, je ne t’ai jamais revu.

Tu es brun, les cheveux suffisamment longs pour pouvoir les agripper quand tu passes ta main dedans, tes yeux sont verts. Tu as une légère barbe et un Iphone. Tu étais vêtu de noir les deux fois . Tu n’as ni sac ni sacoche. Tu es arrivé à Ecole Vétérinaire les deux fois un peu avant 19h15. Tu dois avoir entre 25 et 28 ans, tu portes à l’oreille gauche un anneau qui agrandit le lobe de l’oreille. Je donne l’impression d’avoir 25/ 26 ans. Je suis blonde, petite, les cheveux mi-longs, les yeux bleux. Mon sac est rose, mon manteau est noir, et l’espoir de te recroiser toujours présent. Il est probable que j’avais l’air triste dans le métro.

J’essaye de venir plus tôt lorsque je le peux, je reste 20 minutes après ton heure de passage, mais toujours pas de toi… Où te caches-tu…?

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.