RE : Pauvre pigeon … rourourouuuu

Je vous réponds en tapant avec mon petit bec, sur le portable d’un voyageur.

Rourourrrrou

Moi, pigeon, ailes grises, plumes lisses. Métis de colombe. Aime chier sur les pantalons chinos des passants, surtout lorsqu’ils sont fabriqués en Turquie par des enfants syriens. Rrrrourrrourrrrou.

Je vous rassure. Je vais bien. Au moins dans le métro, il ne pleut pas. Dehors, il a fait moche pendant des mois. Rrrourrroourrrrou. J’en avais marre de sentir le chien mouillé. Très peu pour moi. Jsuis un oiseau.

En plus, dehors, c’est plein de corbeaux et de pies. Je ne suis pas raciste mais on ne se sent plus chez soi à Paris. Et puis il y a les faucons de Notre Dame aussi.

Les faucons, ça me terrifie. Moi. Rrrrrrourrrrourrrou. Je préfère les vrais. Du coup je me sens mieux dans ma station. Gris pour gris, je préfère son ciel de béton.

Et je ne suis pas pauvre.

    Détails

  • Métro13à Carrefour Pleyel.
  • Une rencontre faite le 22 juin 2016.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mercredi 22 juin.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.