Vous aviez le charme suranné d…

Vous aviez le charme suranné d’un film d’antan ou d’une gravure dix-neuvièmiste. Portrait en filigrane d’un vieil homme, canne à pommeau de corne, chapeau de lord anglais, long manteau bleu marine, visage buriné par les années, mains légèrement tremblantes, chevalière d’or à la main gauche. Et vous posiez un si grand regard sur vos contemporains, amusé, curieux, étonné, presque enfantin, dévisageant chacun d’entre nous comme si nous vous aportions les dernières nouveautés sorties en matière de moeurs…depuis ce jeune homme qui conversait vivement au téléphone, jusqu’à la jeune femme emmitouflée jusqu’au yeux, plongée dans une partie de candy crush, en passant par cette femme, visiblement si lasse après une journée de travail, luttant contre le sommeil… Et moi, vous observant à la dérobée, croisant franchement votre regard à d’autres instants…Merci pour ce voyage dans le temps, ce rappel de la nécessité d’allier élégance à une insatiable curiosité pour l’existence.

    Détails

  • Métro10à Sèvres — Babylone.
  • Une rencontre faite le 18 novembre 2016.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le samedi 19 novembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.