Moment érotique

Vous etes monté, aux alentours de 17h20, dans la rame où je me tenais debout un livre à la main.

Rien de particulier ne vous distinguait des autres hommes, si ce n’est un regard triste et pourtant vous m’avez attirée. Plus je vous regardais et plus je sentais les papillons du désir danser leur ballet érotique dans mon ventre.

A défaut de vous parler et encore moins de vous toucher, moi que vous n’aviez meme pas remarquée, je me suis mise à rever. Je vous imaginais vous diriger vers le fond de la rame pour surgir derrière mon dos.Tout à coup le métro se vide et il ne reste plus que vous et moi.

J’imagine vos mains se poser sur mes épaules, légères comme ces papillons pour une caresse furtive. Elles descendent le long de mes bras, devenant douces et insistantes. Je feins l’indifférence, plongée dans mon livre et relisant pour la enième fois la meme phrase.

Vous devenez impatient, et je me sens tout à coup attirée et plaquée contre votre torse. Vos mains sur mes hanches, vos visage enfoui dans mon cou, vous semblez vous enivrer de mon odeur et je m’abandonne totalement. Vos mains donnent l’impression de ne jamais vouloir s’arreter, vos caressent me grisent. Vous me faites faire volte face et vous me regardez avec des yeux pleins de promessses et de gourmandise… Je suis tétanisée attendant la suite le souffle court.

Une voix féminine me rappelle à l’ordre… Miromesnil, ma station ! Je reviens à la réalité, parmi tous ces voyageurs témoins inconscients de mes désirs inavouables. Je me hate vers la sortie, n’osant vous regarder une dernière fois mais laissant mes fantasmes dans la rame.

Si vous les avez trouvé gardez les, je reviendrais les récupérer.

    Détails

  • Métro9à Miromesnil.
  • Une rencontre faite le 24 novembre 2016.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le samedi 26 novembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.