L’homme tout enrhumé et au livre corné

Bonjour,

Je me permet de tenter ceci afin d’avoir peut être une chance de te retrouver.

18h05 - Montparnasse, train direction la Verrière

Tu as souri à l’annonce enthousiaste du conducteur de train. Tu lisais un livre fort abîmé de Tchekhov. Tu étais tout enrhumé.

Nous n’avons échangé que quelques mots mais j’espère que ça aura été assez pour que tu cherches à me retrouver.

La fille au livre non-abimé

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.