Juste un sourire et quelques lignes.

Hier soir, je me suis précipité dans le train ZICO de 17h12, sur la voie 3 de la Gare de Lyon. J’étais en retard. C’est seulement une fois assis dans le compartiment du bas du troisième wagon que j’ai prêté attention aux personnes qui occupaient les places face à moi. Et je vous y ai vu.

Il y a avait quelque chose d’inspirant dans votre regard. Cela m’a tout de suite frappé. Alors j’ai sorti mon petit carnet blanc, et après l’avoir daté au 23 novembre que nous étions, j’ai écrit ce que votre présence m’inspirait. Aussi, sur quelques lignes je me suis laissé aller à imaginer ce que ce regard traduisait et ce qu’il pouvait cacher. Je lui ai trouvé quelque chose de conscient, comme s’il regardait le monde de l’extérieur. J’ai continué ainsi, quelques minutes, en m’assurant de ne jamais vous importuner. Puis, arriver à Yerres, alors que ma destination approchait, nous nous sommes retrouvés bloqués quelques minutes.

Finalement, quand j’ai quitté mon siège, en gare de Brunoy, je n’ai pas pu m’empêcher de me retourner avant de descendre. Nos regards se sont alors croisés et nous nous sommes souris, simplement. Et la simplicité de ce moment a suffit a faire de celui-ci un moment agréable.

    Détails

  • RERdà Gare de Lyon.
  • Une rencontre faite le 23 novembre 2017.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le vendredi 24 novembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.