Le hasard n’a jamais été…

Le hasard n’a jamais été rien d’autre que du hasard en ce qui me concerne. Mais j’aime avoir la pensée magique que tu passeras un jour par ici et que tu liras mon message. (Haha sait-t-on jamais…)

Nous avons parcouru cette après midi une bonne parcelle de la ligne 8 l’un en face de l’autre. Je dirais que c’était à peu près entre Madeleine et Bastille et qu’il était 15h.

Sans y faire vraiment attention au début, ta présence m’a de plus en plus intriguée à mesure que les stations de métro défilaient.

Tu es châtain, des yeux bleus…

Je crois avoir vu que tu lisais un livre sur Cézanne. Tu levais parfois la tête de ton bouquin et nous échangions de brefs regards.

Lorsque tu étais sur le point de descendre (à Bastille il me semble), nous nous sommes regardés un peu plus résolument. Nous nous sommes souris avant que tu ne disparaisses. J’aurais sans doute dû te rattraper…

J’ai des cheveux longs et blonds (quoi qu’un peu roux), des yeux noisettes, un piercing à la lèvre inférieure.

Si tu passes ici, je serais vraiment heureuse d’apprendre à te connaître.

    Détails

  • Métro8à Bastille.
  • Une rencontre faite le 4 février 2018.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le dimanche 4 février.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.