Une histoire de Tiaré et de Stephanocus

À ce jeune homme brun aux yeux clairs, et à la boucle d’oreille dorée, et au grand sourire. Tu m’as demandé très spontanément si j’avais en mains des tiarés, je t’ai répondu que c’etait des stephanocus. Des fleurs blanches portées dans les cheveux des futures mariées en 1900. Tu es parti à république et on s’est regardé une dernière fois. J’ai aimé cette rencontre pleine de poésie, pour cette raison si tu vois mon message je suis là 😌.

    Détails

  • Métro8à Bonne Nouvelle.
  • Une rencontre faite le 10 mars 2018.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le dimanche 11 mars.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.