Il était 20h40 à Concorde, la…

Il était 20h40 à Concorde, la tête dans mes problèmes je marchais sans regarder autour de moi. Et pourtant je t’ai vue sur le quai. Le temps de sortir de ma contemplation et j’étais déjà dans la rame, assis et seul. C’est alors que tu es venue t’asseoir en face de moi, intimidé je n’ai rien osé faire. Quand tu as enlevé tes écouteurs mon coeur a manqué un battement, mais j’étais déjà paralysé et incapable de prononcer la moindre phrase.

Si tu me lis et que toi non plus tu n’as pas pu parler contacte moi. Si tu me lis mais que tu n’avais aucunement l’intention de m’adresser la parole, merci pour ces deux minutes.

(je portais un manteau gris)

    Détails

  • Métro12à Concorde.
  • Une rencontre faite le 12 mars 2018.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le lundi 12 mars.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.