Decade and flowers

Je craquais sur toi discrètement il y a de cela 10 ans. Je débarquais de ma petite Corse natale, propulsée dans cette ville tentaculaire, essayant de trouver mes marques. Les nouveaux potes, pas si nombreux, car solitaire, j’aimais être. Puis les journées à la fac de psycho, à Paris Descartes. Les amphis, les révisions à la BU, et les cafés à répétition. Parce que j’étais studieuse, que je manquais de sommeil. Mais surtout parce que c’était toi qui les servais.

Aujourd’hui, 10 ans plus tard, voilà que je te recroise sur la ligne 1, vers 17h. Tu m’as visiblement reconnue car il y a eu ce moment de flottement qui sur l’instant semble durer une éternité. Je regardais discrètement, comme je l’ai toujours avec toi, ton reflet et j’ai vu que tu me regardais. Au moment de descendre, tu as hésité à me suivre. Je n’avais pas spécialement envie que tu le fasses. Mais l’espace d’une station, tu m’as ramené 10 ans en arrière. Tu m’as fait me souvenir de cette fille que je ne suis plus, qui a beaucoup grandi. Merci pour ce moment plein de tendresse et de nostalgie.

    Détails

  • Métro1à Bastille.
  • Une rencontre faite le 28 avril 2018.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le samedi 28 avril.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.