On se faufile entre la 3 et la 8

Je t’ai regardé descendre à Tour Maubourg, et je ne t’ai pas croisé sur le chemin du retour.

Au début, dans les couloirs de Répu, j’etais concentrée à doubler la masse, et je me suis retrouvée à marcher dans tes pas : je me faufile comme toi.

Tu as les fesses plates, un manteau vert et des baskets noires. Moi j’ai mon vieil imper gris, comme il fait moche aujourd’hui. J’aurais dû l’ouvrir plus, et lâcher mes cheveux, tu aurais vu comme je suis jolie.

Je continuerai à te chercher dans les couloirs de République, entre la 3 et la 8.

    Détails

  • Métro8à République.
  • Une rencontre faite le 30 avril 2018.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le lundi 30 avril.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.