Le grand poivre et sel à la sacoche de cuir

Vous êtes monté à Réaumur Sébastol, me semble-t-il, direction le sud. Resté debout dans la partie à 3 x 2, de face. Vous êtes assez grand, les yeux sombres fins, les cheveux poivre et sel, une chemise tirant vers le bleu et un pantalon de toile, une sacoche vieux cuir ocre un peu élimé sur l’épaule. J’étais assis le nez dans un gros bouquin, pantalon ocre, chemise blanche, lunettes marron. J’ai levé les yeux avec intérêt. Et puis vous vous êtes assis face à moi, séduisant, la sacoche sur les genoux. Vous perturbiez ma lecture… je suis descendu à Saint-Sulpice et nos regards se sont croisé avec plaisir. Si vous aviez ressenti le même émoi, ayez la bonté de me contacter, bel étranger.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.