Brune lisant au bord du quai

16h30. Châtelet les Halles. Jeune femme brune à la peau claire (entre l’albâtre et la porcelaine), vous lisiez à 3 cm du quai, adossée à une colonne, en laissant passer les trains.

Attendiez-vous quelqu’un ? Ou simplement un train qui parte dans la bonne direction (vers l’Est en tout cas) ? Je l’ignore. Je ne sais même pas quel livre vous lisiez, en fait. J’étais trop loin pour voir le titre.

Ce que je sais en revanche, c’est que quoique vêtue simplement (d’un débardeur blanc et d’un pantalon noir) et cachée derrière votre pilier, vous éclipsiez tous les autres voyageurs par votre présence et par la puissance de votre regard. En tout cas, moi, je n’ai vu que ça !

Vous m’avez d’ailleurs peut être “grillé” en train de vous contempler, même si j’ai fait mine de regarder ailleurs, ce en quoi je fus aidé par le train, qui n’en finissait pas d’arriver ?

J’ai prié pour que nous montions dans le même wagon, mais vous êtes restée à quai.😧

Je vous ai mangé des yeux tant que j’ai pu, détaillant les traits de votre si sérieux visage tandis que le train demarrait lentement. Vous n’avez hélas pas levé ce nez, pourtant si charmant, de votre lecture.

Comme j’aimerais vous recroiser … Et comme il est improbable que cela arrive !

J’étais le monsieur en costume / cravatte, debout au bord du quai à 5 mètre de vous, probablement pas très bien coiffé suite à surexposition au vent du nord.

Et vu que vous ressembliez férocement à quelqu’un que j’ai déjà croisé en 2014/2015, il serait possible qu’on se connaisse. Mais c’est improbable, votre “sosie”, auquel je fais référence, étant parti étudier à l’autre bout du monde.

Bref : tout ça me fait penser à ce poème de Baudelaire qui se termine par “toi que j’eusse aimé. Toi qui le savais”.

Là je crois qu’il aurait fallu adapter le texte en “toi que j’eusse aimé. Toi qui t’en foutais”.

La vie urbaine a des côtés cruels …

    Détails

  • RERaà Châtelet — Les Halles.
  • Une rencontre faite le 11 septembre 2018.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mardi 11 septembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.