Un joueur de Switch, pour une Femme avec une trottinette

Nous étions assis côte à côte sur la ligne E, un Lundi soir vers 18h20,

et nous sommes tous les deux descendus à Villiers.

Vous aviez une trottinette, je jouais à la Switch.

Je regrette que l’on ne ce soit pas plus parlé, vous aviez l’air sympathique.

Mais j’étais un peu intimidé (désolé !).

J’espérais vous recroiser les prochains jours, mais cela n’est pas arrivé…

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.