Grande blonde et sourires

Je te croise sur le quai, grande, blonde, mince et de noir vêtue. Je m’asseois dans le wagon et je sors un paquet de cookies au chocolat de mon blouson de moto. Tu entres et tu viens t’asseoir en face de moi dans la rame à moitié vide. Je te fixes à plusieurs reprises et tu te mets à rire, d’un beau rire qui me fait découvrir tes dents et ta voix. Je te demande si j’ai du chocolat sur le visage et tu me dis un truc à propos de mes yeux, que ça ne te fait jamais ça mais que là tu ne peux pas t’empêcher de rire, un peu comme les enfants qui font des combats de regard. On continue de se jeter des regards appuyés, de se sourire et on échange quelques mots. Tu me prends de court quand tu te lèves une station plus loin en me souhaitant une bonne journée. Peu de chances que je te revois sur la ligne 7, je ne prends presque plus le métro. Si tu passes sur ce forum, tiens-moi au courant. Ça me ferait plaisir de me plonger de nouveau dans tes yeux noirs et de mieux te connaître.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.