Bonnet Agnes B, cape noire…

Samedi 19 heures 15 environ. Moi, ligne 10 vers Boulogne, assis, un bouquet de roses jaunes et oranges dans les mains, têtes en bas… Tu t’es assise en face de moi. Tes yeux bleu pale, tes cheveux bruns, ta cape noire, ton bonnet Agnes B… Nous nous observons furtivement. Une fois. Une autre. Les reflets dans la fenêtre de la rame filtrent trop. Nous osons nous regarder, les yeux dans les yeux. Nous plongeons dans le regard l’un de l’autre. Ton regard qui me fait fondre. Tant de chose sont dites, tant de choses ne le sont pas. Nous ne nous parlons pas. Tu es si belle. Nous nous regardons encore. Et encore. Et encore. La Motte Picquet, j’espère que le hasard te fera sortir a la meme station. La je te parlerai. Je te demanderai si on se connait, si dans cette existence ou dans une vie précédente, nous nous sommes rencontres ? Las, tu reste assise. Depuis, je pense a toi. J’aimerais te voir, et te parler.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.