Opéra 9h30

Je n’aurais jamais pensé écrire ici, après toutes ces années à emprunter le métro quotidiennement.

Mais ce matin tu es rentré à La motte picquet (L8) in extremis et quelques stations plus tard tu étais assis en face de moi.

Tu es d’un roux très très foncé qui n’en ai presque pas un, je me suis rarement sentie si troublée face à un inconnu, ça en est presque stupide.

Peut-être que ta voix est très moche d’ailleurs, mais j’adorerais avoir la chance de t’écouter parler..

Je suis descendue à Opéra en trébuchant sur toi.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.