Une fin de matinée sur la ligne 6, chapka et manteau rouge

Je me suis assis sur un strapontin, las et fatigué, sans prêter attention aux alentours. Puis je t’ai vu, en manteau rouge et chapka, et toi aussi tu m’as vu… Nous sommes descendus à Montparnasse, j’ai même eu la force de t’ouvrir la porte et de t’adresser un sourire. Nous marchions, tu t’es retournée… mais cette histoire s’est achevée car j’étais bel et bien trop fatigué…

Si tu vois ce message, sache que j’ai retrouvé mes forces, et que tu es le plus beau visage de la ligne 6.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.