A l’unique belle élancée

A toi belle demoiselle élancée, au magnifique regard, d’une simplicité qui fait votre charme, je me suis appuyé sur le banc en station à côté de vous, vous écoutiez de la musique, je pense, moi également, on étaient assis côte à côte (mais sur des strapontins séparés) dans le sens inverse de la marche du métro. On s’est arrêté à Issy les Moulineaux Terminus, on a pris l’escalator, je t’ai dépassé, je n’ai pas osé t’aborder, je le voulais, et en même temps, je ne voulais pas te mettre dans la gêne, je me dirige vers les bus, en espérant que tu me suives sur mes pas, je me retourne 10 mètres plus loin, tu es déjà partie dans l’autre sens à mon grand désespoir. J’aurai voulu discuter avec toi et ce n’est pas la 1ère fois que je te croise à mon sens! je jette cette bouteille à mer qu’est internet dans l’espoir que tu me lises, si c’est le cas, n’hésite pas à m’écrire!

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.