A la blonde croisée au Fgo Barbara

Alors, c’est un peu compliqué, mais je tente quand même le coup.

Nous nous sommes croisés en sortant du métro à Barbès hier vers 19h30.

Votre beau visage m’a d’emblée semblé familier, comme si nous nous étions déjà vus quelque-part.

Puis plus tard, je vous recroise au Fgo Barbara pour le concert. Nous nous sommes regardés plusieurs fois.

J’ai comme senti une attirance mutuelle. En partant, vous m’avez jeté un dernier regard, et comme un con, je n’ai rien fait.

Vous étiez avec des amis, je n’ai pas osé, et sachez que je m’en mords atrocement les doigts.

Le brun barbu à la veste bleue.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.