Sèvres-Babylone, tu attends sur le quai…

Sèvres-Babylone, tu attends sur le quai de la station, direction Aubervilliers, plutôt à l’avant du train.

Tu portes un jean noir, serré, un t-shirt noir, pas trop large non plus, tu as des cheveux noirs, et tu écoutes de la musique dans ton casque. Moi j’étais en t-shirt blanc, jean bleu et baskets blanches. Et plus petit que toi. Et plus jeune (je pense?) ; je te donne entre 22 et 26 ans.

Tu as des grands yeux, qui avaient bien plus réveillés que les miens, ce qui ne m’a pas empêché de te regarder.

Je ne suis pas certain que tu m’aies bien remarqué. On est rentrés dans le même wagon, et j’ai essayé de ne pas me mettre trop loin. Mais il y avait trop de monde donc c’était pas évident. Nos mains se sont effleurées, sûrement plus par hasard que consciemment, parce qu’on tenait la même barre verticale. Et je crois avoir senti tes cheveux sur les miens au passage d’un courant d’air.

Je suis descendu à Concorde, 4 stations plus loin ; pas toi (j’en suis presque sûr, je suis sorti vite pour ne pas gêner). Je fais ce trajet tous les matins, mais je ne t’avais jamais vu avant. Au plaisir de te revoir sur la 12.

    Détails

  • Métro12à Sèvres — Babylone.
  • Une rencontre faite le 8 juillet 2019.
  • Rédigé par un homme pour un homme.
  • Publié le lundi 8 juillet.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.