Un regard complice

Je ne suis pas sure de la station, mais je ne peux oublier cet échange de regards que nous avons partagé à ce moment là. Jeune homme, tu attendais ton métro direction porte Dauphine avec ton téléphone à la main quand je t’observais de la fenêtre de mon métro…Nos sourires et nos regards étaient très complices.

Merci pour cet instant inoubliable

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.