Elegante, N°01

Vous écrivez quoi ?”

Je regardais par dessus son épaule nue,

l’encre avait tacheté ses doigts.

“C’est un journal. Je ne peux pas

vous en dire plus, monsieur. Je suis désolée”

Elle était envoûtée par cette feuille qui éclairait son visage.

“Qui écrit encore sur du papier?” pensais-je.

Pour qui? A qui? Qui?

Et un tourbillon de question me replonge dans cette feuille agitée de mots d’amour.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.