Très tard samedi ou très tôt dimanche…

C’était vers 1h30 du matin, à l’arrière de la rame.

Assise seule et silencieuse, il y avait là une dame.

Ses longs cheveux noirs, sa peau blanche,

Ses bas noirs, son élégance.

Elle m’a regardé, je crois.

J’étais fatigué, ma foi.

En voyant la bière d’un pèlerin assoupi tomber,

Sans hésiter elle s’est levée pour la lui ramasser.

J’ai alors réalisé, au milieu de ma brumeuse fin de soirée,

Que c’était un ange auquel j’étais confronté.

Réveillé, le pèlerin lui-même ne s’y est pas trompé,

Une fois rassise elle se vit maintes fois remerciée.

C’est alors que je pus voir son sourire rayonner,

À son image espiègle et doux, il caressait mes yeux.

Et lorsqu’elle se leva de nouveau,

C’était hélas pour me quitter trop tôt.

Un regard de plus, un regard de trop ?

Tu t’en es allée, j’ai fait un vœu pieux.

Se revoir, mais juste à deux.

    Détails

  • Métro2à Père Lachaise.
  • Une rencontre faite le 20 octobre 2019.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le dimanche 20 octobre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.