Le jour ou je suis…

J’aimais te croiser parfois le matin, parfois le soir.

Les jours de chance matin et soir.

Tu étais si jolie, si fragile, si douce.

Peut-Être qu’a tord j’attendais un signe de ta part.

Peut-Être que je ne l’ai pas vu.

Le temps a passé.

Puis un lundi matin nos regards se sont croisés.

Même si sur le coup ça n’a pas été un évidence.

Au fond de moi j’ai ressenti que se serait notre dernière rencontre.

Nos chemins se sont séparés. Je ne suis détesté.

J’ai quand même espéré te recroiser par hasard…

Ce lundi est le jour ou je suis mort.

    Détails

  • Métro4à Châtelet.
  • Une rencontre faite le 25 octobre 2019.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le vendredi 25 octobre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.